Transports: la saison 2014 marquée en Corse par la progression de l’aérien

Les touristes restent majoritairement adeptes des traversées maritimes, mais le nombre de voyageurs baisse au bénéfice de l'aérien. -Copyright Pierre-Yves Ratti)

Les touristes restent majoritairement adeptes des traversées maritimes, mais le nombre de voyageurs baisse au bénéfice de l’aérien. -Copyright Pierre-Yves Ratti)

Alors que démarre la saison touristique 2015, retour sur les chiffres 2014 des transports voyageurs entre la Corse et le continent.

Le trafic global de passagers entre la Corse et le continent à légèrement baissé durant la saison 2014 : -1%, soit un peu plus de 55000 passagers perdus (selon les chiffres publiés par l’ORTC (observatoire régional des transports de la Corse).
5 446 748 passagers au total ont transité entre mai et septembre 2014 entre la Corse et le continent (soit près de 75% du trafic annuel). Cette tendance globale en cache une autre : celle de la baisse du maritime au bénéfice de l’aérien : + 4,6 % pour l’aérien et – 4,6 % pour le maritime.
L’observatoire régional des transports de la Corse souligne plusieurs grandes lignes pour la saison 2014 :
« Du 24 juin au 9 juillet, un conflit social à la SNCM a sévèrement affecté les trafics passagers maritimes entre la Corse et Marseille., souligne l’ORTC. La SNCM perd 313 254 passagers au cours de la saison estivale, soit 39 % de sa clientèle avec toutefois une baisse de son offre prévisionnelle de – 13 %. La moitié de ces pertes a été absorbée par les concurrents, le déficit global de passagers maritimes en fin de saison est de 154 232 passagers  Tout particulièrement impactés par le recul des trafics maritimes, les ports de Propriano – 33 %, de Porto Vecchio – 27 % ainsi que le port de Marseille – 32 % 
La Corsica Ferries assure les deux tiers des trafics maritimes et 70 % sur les seules liaisons françaises. Sur le cumul des 12 derniers mois, le différentiel de trafic entre la Corsica Ferries et la SNCM dépasse pour la première fois les 2 millions de passagers. 
La ligne maritime Ajaccio – Toulon s’impose comme le premier axe de desserte de la Corse. 
98 867 passagers ont été gagnés sur l’aérien dont 27 891 sur la France et 70 976 sur l’étranger.  Les principales compagnies aériennes low cost ont progressé de + 31 % et assurent 1/3 des trafics aériens estivaux, tandis qu’Air France est en retrait de – 19 % avec 78 658 passagers perdus.  Volotea ouvre 5 nouvelles lignes, Vueling aborde le marché corse à partir de Bastia, Ryanair se positionne sur Beauvais pour desservir Figari.  En 2 ans, le nombre de liaisons assurées par les compagnies low cost a doublé.  73 % des passagers emprunte une ligne aérienne ou maritime française. ( 71 % en 2009 ). »

Consulter le rapport complet de l’ORTC:

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>