Transports Corse-Continent : la saison 2013 a frôlé le record de 2010

Avec plus de 5,5 millions de passagers, la saison 2013 atteint presque le record de 2010. (doc. ORTC)

Avec plus de 5,5 millions de passagers, la saison 2013 atteint presque le record de 2010. (doc. ORTC)

Le nombre de voyageurs transportés durant la saison 2013 est en hausse de + 2,3 % par rapport à la saison 2012 , soit
124 899 passagers supplémentaires. Le niveau atteint presque le record établi en 2010.

Le bilan de la saison 2013 (de mai à septembre, soit 73% du trafic annuel) établi par l’observatoire régional des transports de la Corse est plutôt positif pour le tourisme de l’Île de Beauté.  Avec presque 125 000 passagers supplémentaires, il affiche une hausse de 2,3% par rapport à la saison 2010, frôlant le record établi en 2010.

La hausse provient en grande partie du développement de l’aérien, boosté par les compagnies low cost. « Les trafics aériens progressent de  11 %  tandis que les maritimes reculent de 3%, » souligne l’ORTC.

L’arrivée de nouvelles compagnies à bas coût fait progresser au fil des années le trafic aérien corse. « 50 % de croissance, 185 643 passagers supplémentaires dont 85 % sur lignes nationales, pour
les compagnies aériennes low cost qui compensent le recul des trafics maritimes et assurent la progression des trafics estivaux. La seule compagnie low cost Volotea qui a ouvert 9 nouvelles lignes cet été et travaille exclusivement sur lignes nationales a drainé 131 298 passagers supplémentaires cet été, » relève l’ORTC.

Revers de la médaille: les touristes qui viennent en avion effectuent des séjours plus brefs. « Le glissement des trafics maritimes vers l’aérien ne manquera pas d’impacter négativement le
nombre de nuitées généralement plus élevé pour le maritime que pour l’aérien, » remarque l’ORTC.

Si la compagnie Volotea progresse, l’ORTC souligne que « les trafics des autres compagnies sont en retrait par rapport à 2012, sauf ceux de la Moby Lines, de La Méridionale et d’Air Corsica qui a supplanté Air France sur la ligne de service public Figari – Paris Orly (100 022 passagers supplémentaires ), tandis que ses autres lignes de service public sur Nice et Marseille perdent 26 974 passagers. »

Néanmoins, Corsica Ferries demeure leader sur le marché: « Malgré un recul de – 3,5 %, la Corsica Ferries renforce sa place de leader avec 60 % des trafics maritimes contre 24 % à sa rivale la S.N.C.M. en recul de  7,2%. »

Consulter le bilan établi par l’ORTC

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>