Transports Corse – continent : l’aérien flirte avec le maritime

by Pierre-Yves 0 Comments
Le bateau reste le premier mode de transport, mais l'avion est de plus en plus prisé. (Copyright Pierre-Yves Ratti)

Le bateau reste le premier mode de transport, mais l’avion est de plus en plus prisé. (Copyright Pierre-Yves Ratti)

La progression du trafic aérien se confirme. L’avion n’égale pas encore le maritime, mais l’écart se resserre.

En septembre, le nombre de passagers qui ont emprunté l’avion entre la Corse et le continent a augmenté de 7,7%, avec 401 560 passagers, selon les chiffres publiés par l’observatoire régional des transports de la Corse (ORTC). Durant le même mois, 471 111 passagers ont pris le bateau, soit une hausse de 2,4% par rapport à septembre 2014.

Sur les douze derniers mois, la hausse du trafic aérien est de 2,9%, avec 3 438 046 passagers, alors qu’il baisse de 1,6%, avec 4 010 962 passagers . L’écart entre les deux modes de transports n’est donc que d’un peu moins de 573 000 passagers.
L’ORTC souligne ainsi : « Avec 2 319 934 passagers transportés au cours des 5 mois de la saison 2015, la progression des trafics aériens est de + 3,6 % par rapport 2014. Un nouveau record de trafic estival est établi. Le seul aéroport de Figari assure 82 % de la croissance des trafics estivaux de la Corse. »

« Avec 872 671 passagers maritimes et aériens transportés à l’arrivée et au départ, sur lignes régulières et charter, les trafics de septembre progressent de 4,8 % par rapport à 2014. Les trafics du mois de septembre reprennent de la vigueur sans toutefois retrouver leur niveau de 2012 », relève l’ORTC.
Les compagnies low cost ont progressé à elles seules de 12%.

Consulter les chiffres de septembre de l’ORTC:

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>