Header Image - Jaime-la-corse.info

Tag Archives

70 Articles

Pollution aux particules fines: la procédure étendue à toute la Corse

by Pierre-Yves 0 Comments
L'association corse de surveillance de la qualité de l'air étend son alerte à l'ensemble de l'île, ce mercredi.

L’association corse de surveillance de la qualité de l’air étend son alerte à l’ensemble de l’île, ce mercredi.

La pollution aux particules fines persiste et même s’amplifie: Qualitair Corse annonce ce matin avoir étendu son alerte à l’ensemble de la Corse.

« Les stations de surveillance de l’atmosphère de Qualitair Corse enregistrent actuellement un pic de pollution atmosphérique, indique le  communiqué diffusé ce matin. Ce pic concerne les particules fines dans l’air qui, à cause de leur petite taille, pénètrent profondément dans l’appareil respiratoire. Le seuil atteint correspond au premier seuil, niveau d’information à partir duquel il convient de prévenir la population notamment les personnes sensibles (personnes âgées, enfants, malades respiratoires, sportifs…). Les seuils observés actuellement ne nécessitent pas de modifier son comportement, mais il est conseillé aux personnes sensibles d’éviter de faire des efforts à l’extérieur tant que les niveaux ne seront pas en baisse, et, le cas échéant, de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours à visée respiratoire ou les adapter sur avis du médecin. »

Les niveaux maxima enregistrés sont les suivants: 68 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes (Valeur moyenne calculée sur 24 heures entre le 18 février à 8 h et 19 février 8 h) Les normes réglementaires sont les suivantes:

  • Seuil 1,  information et de recommandation : 50 microgramme par mètre cube sur 24 heures glissantes
  • Seuil 2, alerte : 80 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes

Sur son site internet, Qualitair Corse indique: « L’épisode de pollution va perdurer toute la journée notamment sur Ajaccio où les niveaux restent élevés, de plus, les conditions météorologiques du golfe d’Ajaccio ne permettent la dispersion des polluants. Sur le reste de la Corse, les concentrations augmentent nettement en ce début de journée et l’ensemble de la population de l’île est donc concerné, en particulier les personnes sensibles. »

10 views

Pic de pollution dans la région d’Ajaccio

by Pierre-Yves 0 Comments
Le logo de Qualitair Corse, association chargée de la surveillance de la qualité de l'air.

Le logo de Qualitair Corse, association chargée de la surveillance de la qualité de l’air.

L’association Qualitair Corse signale un pic de pollution. Depuis dimanche, les niveaux de pollution atmosphérique aux particules fines augmentent nettement dans l’atmosphère. Malgré une baisse des concentrations dans l’air aujourd’hui, les niveaux sont restés élevés. Actuellement, les concentrations dans l’air repartent à la hausse et les seuils réglementaires viennent d’être dépassés sur la zone d’Ajaccio, indique l’association dans un mail. Rien d’alarmant, mais les personnes fragiles doivent prendre quelqiues précautions.

« Les stations de surveillance de l’atmosphère de Qualitair Corse enregistrent actuellement un pic de pollution atmosphérique, indique un communiqué de l’association. Ce pic concerne les particules fines dans l’air qui, à cause de leur petite taille, pénètrent profondément dans l’appareil respiratoire. Le seuil atteint correspond au premier seuil, niveau d’information à partir duquel il convient de prévenir la population notamment les personnes sensibles (personnes âgées, enfants, malades respiratoires, sportifs…). Les seuils observés actuellement ne nécessitent pas de modifier son comportement, mais il est conseillé aux personnes sensibles d’éviter de faire des efforts à l’extérieur tant que les niveaux ne seront pas en baisse, et, le cas échéant, de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours à visée respiratoire ou les adapter sur avis du médecin. »

Les prévisions de météo-France nous indiquent que la pluie devrait être présente sur l’île, ce qui pourrait engendrer une amélioration.

79 views

Un parc naturel marin à l’étude pour le Cap Corse et une candidature au patrimoine mondial de l’Unesco pour les Bouches de Bonifacio

by Pierre-Yves 0 Comments

 

La mer démontée, un jour d'été à Centuri, Cap Corse. (Copyright Mas & Ratti)

La mer démontée, un jour d’été à Centuri, Cap Corse. (Copyright Mas & Ratti)

 

La ministre de l’Environnement a annoncé samedi qu’une candidature allait être déposée pour que le parc marin des Bouches de Bonifacio soit classé au patrimoine mondial de l’Unesco, comme le sont déjà les calanques de Piana. Il a également annoncé le lancement d’une étude pour la création d’un parc marin autour du Cap Corse.

Ces annonces ont été faites samedi à Ajaccio, à l’issue de=u congrès international des aires marines protégées. Voici le communiqué de presse diffusé par la préfecture de Corse.

« Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a réuni samedi 26 octobre à Ajaccio dix-neuf ministres étrangers ainsi que de nombreux représentants gouvernementaux, d’organisations internationales, et d’organisations non gouvernementales à l’occasion du 3e Congrès International des Aires Marines Protégées (IMPAC 3).

Les ministres réunis à Ajaccio ont adopté une déclaration commune, sur la base du travail des experts qui se sont réunis pendant une semaine à Marseille. Ils ont réaffirmé leur volonté d’atteindre l’objectif de 10% d’Aires Marines Protégées d’ici 2020 (Aichi 11) – contre 3% aujourd’hui – et se sont engagés à mobiliser les moyens nécessaires dans ce domaine.

Dans cette perspective, SAS Albert II de Monaco et Philippe Martin ont annoncé conjointement la création d’un Fonds fiduciaire pour les Aires marines protégées de Méditerranée. Ce fonds a vocation à renforcer et pérenniser la gestion d’aires marines protégées. Par son action, il contribuera à la constitution d’un réseau écologiques d’aires marines protégées en Méditerranée, que les ministres de Tunisie, d’Italie, de Monaco et de Chypre, autour de Philippe Martin, appellent de leur vœux.

Philippe Martin a également précisé le niveau d’engagement financier international de la France dans ce domaine, avec plus de 20 millions d’euros de soutien du Fonds Français pour l’Environnement Mondial et de l’Agence Française de Développement, pour les deux prochaines années, accordés à des projets de protection du milieu marin : en Méditerranée (3 M€), en Afrique de l’Ouest (3,7 M€), dans l’Océan Indien (5,5 M€), dans les Caraïbes (1 M€) et dans le Pacifique (6,5 M€). Le ministre de la production, de l’environnement, de l’énergie, de l’industrie et de l’artisanat des Comores a d’ailleurs remercié la France pour son soutien au parc marin de Mohéli, pour un montant de 3 M€.

La France a également annoncé son adhésion au Global Partnership for Ocean, initiative de la Banque Mondiale pour la préservation des océans.

Enfin, au niveau français, dans le prolongement de la visite de Frédéric Cuvillier en juin 2013, Philippe Martin a annoncé la création officielle du Parc naturel marin du bassin d’Arcachon, dont le décret devrait être signé dans les prochaines semaines. Dans ce site exceptionnel de la côte atlantique, le mode de gouvernance et d’action du parc permettra d’assurer la conciliation entre des usages multiples et concurrents et la préservation des milieux marins.

Pour la Corse, le Ministre a annoncé la mise à l’étude d’un parc naturel marin autour du Cap Corse. Le ministre a aussi annoncé que la France et l’Italie élaboreraient une candidature conjointe pour l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO du parc marin international des Bouches de Bonifacio et du parc national de l’archipel de la Maddalena, en Sardaigne.

Au cours de cette journée, riche et fructueuse, le Ministre Philippe Martin a eu l’occasion de s’entretenir longuement avec son homologue italien, Andrea Orlando avec lequel il a pu faire avancer de nombreux dossiers. Deux accords ont été signés devant la presse, un accord sur le Mont Viso, pour un dépôt commun d’un dossier auprès du programme « Man & Biosphère » de l’UNESCO ainsi qu’un accord intergouvernemental entre les deux pays sur la gestion des déchets sur le chantier de la construction du deuxième tube du tunnel autoroutier de Tende entre la France et l’Italie. »

97 views

Pollution maîtrisée au large de la Corse

by Pierre-Yves 0 Comments
L'info sur le site de la préfecture maritime (copie d'écran).

L’info sur le site de la préfecture maritime (copie d’écran).

Vendredi après-midi, « un avion de transport militaire allemand a signalé au CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Méditerranée en Corse une pollution maritime, indique un communiqué de presse de la préfecture de méditerranée. Celle-ci a été observée au large de la côte Est de la Corse, entre Bastia et Solenzara. Le CROSS a aussitôt mobilisé un hélicoptère de la sécurité civile pour une reconnaissance aérienne. La préfecture maritime de la Méditerranée a dérouté dans le même temps le « Pluton », bâtiment base des plongeurs démineurs de la Marine nationale, pour investiguer en surface la zone supposée polluée. En fin d’après-midi hier, les résultats des premières reconnaissances confirment la présence de plusieurs points de pollution maritime dans cette zone, sur un axe nord est/sud-ouest. Une prévision de dérive de cette pollution a été demandée à Météo France. Le résultat a confirmé l’absence de dérive vers le littoral Corse sur une période de 24 heures. Dès hier soir, l’équipage du bâtiment base des plongeurs démineurs de la Marine nationale a procédé à un prélèvement du polluant et débuté un travail de brassage mécanique sur les points de pollutions observés. Le laboratoire d’analyse et d’expertise de la Marine nationale (LASEM) a été saisi pour caractériser la nature du polluant prélevé. Le CEPPOL, Centre d’expertises pratiques de lutte antipollution de la Marine nationale, a également été mobilisé pour le traitement de cette pollution. En fin de matinée ce jour, la Préfecture maritime a ordonné un nouveau vol d’observation aérienne avec un hélicoptère de la douane française. Les résultats de ce vol confirment la présence de points de pollutions distincts répartis sur une première surface rectangulaire de 500 x 100 mètres et sur une deuxième surface circulaire de 300 mètres de diamètre. La première se situe à 3,5 nautiques (6,4 km) à l’Est du sémaphore d’Alistro, la seconde à 4,9 nautiques (9 km) du même sémaphore. Le travail du navire de la Marine nationale sur zone se poursuit dans de bonnes conditions aujourd’hui. A titre préventif, des patrouilles de la Gendarmerie ont été organisées sur le littoral Corse. La Préfecture maritime assure une information régulière des services de l’Etat à Bastia. »

Pollution maitrisée

Ce dimanche, la préfecture a publié un communiqué dans lequel elle tire un bilan positif de l’opération. « Le bâtiment base des plongeurs démineurs de la Marine nationale a poursuivi son action de brassage mécanique dans les deux zones polluées jusqu’à hier soir, samedi, précise ce communiqué. Le laboratoire d’analyse et d’expertise de la Marine nationale (LASEM) a confirmé ce jour la nature du polluant observé : il s’agit d’un hydrocarbure de type « fuel lourd » ayant subi une dégradation. Les vents repoussent actuellement la pollution résiduelle vers le large. Le littoral Corse a été préservé. La Préfecture maritime de la Méditerranée ordonnera le cas échéant un nouveau vol de surveillance aérienne en fonction de l’évolution des conditions météorologiques. »

24 views

La vallée de la Gravona, en Corse-du-Sud, prête pour Festimonti

by Pierre-Yves 0 Comments
L'affiche de l'édition 2013 du Festimonti.

L’affiche de l’édition 2013 du Festimonti.

Le festival Festimonti se déroulera du 20 au 22 septembre, à Peri (Corse-du-Sud) et dans les communes voisines. A travers un large éventail d’activités de pleine nature, son objectif est de favoriser la découverte des communes et des richesses naturelles du territoire du Celavu Mezana.

« La 12e édition de Festimonti débute vendredi 20 septembre avec une journée dédiée aux enfants des écoles de la vallée », annonce la page Facebook du festival. Environ 200 enfants des communes participantes à ce festival seront ainsi associé à cette fête de la mo,ntagne

Le week-end sera plus spécifiquement dédié aux adultes, avec tout un programme d’animations. « Samedi 21 et dimanche 22 septembre, toute l’équipe du centre social et culturel U Liamu Gravunincu, avec de nombreux socio professionnels, est mobilisée pour vous accueillir et vous faire découvrir les activités de pleine nature, poursuit le communiqué publié sur la page Facebook. Nous vous donnons donc rendez-vous à Peri, point d’intersection entre la haute et la basse vallée de la Gravona, où vous pourrez pratiquer de nombreuses activités, des randonnées, vous promener parmi les ateliers et expositions -en partenariat avec le Parc naturel régional de Corse Parcu di Corsica, l’Office national des Forêts, la FALEP de Corse du Sud… Par ailleurs, l’Association des Paralysés de France de Corse-du-Sud met à disposition des Joëlettes permettant ainsi l’accessibilité des randonnées aux personnes handicapées. Des navettes, au départ de PERI, vous transporteront sur les sites des activités qui se déploient sur le territoire du Cevalu Mezana et des communes qui le composent, vous pourrez notamment pratiquer escalade, canyoning et choisir entre 13 randonnées à Cutoli, Vero, Tavaco, Tavera… sans oublier les randonnées sportives Punta alla vetta(2255m) et Monte d’Oro (2389m). Si vous souhaitez participer à la soirée conviviale et dansante avec Tutti in piazza (danses traditionnelles ) et Top dance (danses de salon) , déguster le veau bio à la broche, samedi soir à Peri, appelez- nous 04 95 53 72 00 Nous sommes à votre disposition si vous souhaitiez des renseignements complémentaires. »

Itinéraires
63 views

L’eau de baignade de bonne qualité en Corse

by Pierre-Yves 0 Comments
La carte des points de prélèvements des eaux de baignade en Corse pour cette année.

La carte des points de prélèvements des eaux de baignade en Corse pour cette année.

« La campagne de surveillance des baignades en mer s’étend de la mi-juin à la mi-septembre 2013. Elle se termine à la fin du mois d’août pour les eaux douces. Bilan provisoire au 26 juin 2013 : les eaux de baignade sont de très bonne qualité, » indiquait l’Agence Régionale de la Santé de Corse (ARS) fin juin dans un dossier de presse sur la qualité des eaux de baignade en Corse.

L’ARS indiquait alors les chiffres suivants.

Qualité des eaux de baignade en mer « L’eau est de bonne qualité dans plus de 98 % des analyses. L’eau de baignade est de qualité moyenne dans moins de 2 % des analyses. L’eau ne s’est avérée impropre à la baignade dans aucune analyse. Cette appréciation résulterait du dépassement d’un nombre impératif. »

Qualité des eaux de baignade en eaux douces « L’eau de baignade est de bonne qualité dans près de 68 % des analyses. L’eau de baignade est de qualité moyenne dans un peu plus de 32 % des analyses. Des épisodes pluvieux expliquent les résultats obtenus lors de la première série de prélèvements, qui a eu lieu en avant saison entre le 27 et le 30 mai. L’eau ne s’est avérée impropre à la baignade dans aucune analyse ».

224 sites contrôlés en Corse

« En 2012, indique l’ARS, 224 sites de baignade (168 zones de baignade en mer et 56 zones de baignade en eau douce) ont été contrôlés par l’Agence Régionale de Santé de Corse. Au total, 1.912 échantillons d’eau ont été prélevés de juin à septembre sur les eaux de baignade de la région. »

Les résultats des analyses doivent être affichés à proximité des lieux de baignade. Ils permettent également d’alimenter en informations le site http://baignades.sante.gouv.fr

En cas de résultat non-conforme aux normes sanitaires, l’ARS indique que plusieurs mesures sont prises :

  • une analyse de contrôle et une enquête sur les causes de la pollution constatée sont réalisées dans les meilleurs délais
  • des mesures conservatoires pour protéger les baigneurs sont mises en place par le maire (en général interdiction de la baignade sur toute la zone concernée par la pollution)
  • ces mesures sont levées dès que la qualité de l’eau est conforme aux normes

Consulter le dossier de presse dans son intégralité:

492 views

Ajaccio veut des plages sans mégots

by Pierre-Yves 0 Comments
L'affiche de la campagne de la Ville d'Ajaccio sur les cendriers de plage.

L’affiche de la campagne de la Ville d’Ajaccio sur les cendriers de plage.

La Ville d’Ajaccio distribue cette année des cendriers de plage : »N’hésitez pas à les retirer dans les postes de secours. En 2013, gardons nos plages propres, » invite la campagne de communication de la ville

Sur son site internet, elle précise que ces cendriers de plage sont disponibles sur les plages de Capo di Feno, Terre Sacrée, Scudo, Trottel, St François, Ricantu,

Pour expliquer sa démarche, la Ville d’Ajaccio indique que « chaque année, 4,5 milliards de mégots de cigarette sont jetés dans la nature. Il faudra trois heures à un mégot pour se consumer entièrement et pas moins de douze ans pour se désagréger. D’autre part, des oiseaux et les animaux marins, comme les tortues de mer, meurent suite à l’ingestion directe de ces déchets. Cela participe chaque année à l’augmentation du nombre d’espèces en dangers. »

Cette initiative rejoint celle du Festival du vent de Calvi, qui invite à « devenir un héros » en ne jetant plus ses mégots. et qu proposait en 2010 des cendriers portatifs.

103 views

Fête de la nature: les manifestations en Corse

L'affiche de la Fête de la nature.

L’affiche de la Fête de la nature.

« Cherchons la petite bête »: tel est le thème de la fête de la nature, organisée dans toute la France. Plusieurs manifestations sont organisées en Corse.

Voici le programme en Corse (également disponible sur la site de la manifestation):

Ajaccio.- Les petites bêtes du Grand site de La Parata

  • Ateliers proposés : l’abeille corse; Les petites bêtes du bord de mer : capture, observation; exposition sur les « insectes protégés de Corse; Atelier observer et reconnaitre les insectes
  • Type : atelier| exposition
  • Dimanche 26 mai, ateliers ouverts à tous de 10h à 17h

Ajaccio.- Découverte des espèces protégées telles que l’escargot de Corse, sur le site du Ricanto

Découverte du site du Ricanto classé Natura 2000 Découverte de la faune et la flore de ce site sous la forme d’ateliers ludiques. Découverte de l’escargot de corse, espèce endémique au Ricanto et protégée afin de sensibiliser à l’éco-citoyenneté un public non initié et valoriser un lieu protégée …

  • Lieu : site du Ricanto
  • Type : atelier| exposition
  • Public(s) spécifique(s) : scolaire
  • jeudi 23 mai

Bastia.- Le peuple de l’herbe

Sensibilisation et découverte du peuple de l’herbe! Observer ce monde microscopique souvent ignoré. Prendre conscience qu’il existe et qu’il est important à protéger. Découvrir le rôle et l’utilité des petites bêtes, essentielles au développement des végétaux. Mieux connaître pour mieux respecter.

  • Lieu : A côté de l’école Calloni
  • Type : visite guidée | atelier| exposition
  • Mercredi 22, de 14 h à 17 h

Furiani.- La réserve naturelle de l’étang de Buglia célèbre la fête de la nature

Le Département de la Haut-Corse, en partenariat avec l’Office de l’environnement de la Corse et le Conservatoire des espaces naturels de Corse, vous invite à découvrir ou à redécouvrir la biodiversité remarquable de la réserve naturelle de l’étang de Biguglia. Des activités variées vous permettront …

  • Lieu : Parking et chemin de Tombulu Biancu (Lido de la Marana)
  • Type : atelier| exposition| jeu
  • samedi 25 mai, de 10 h à 17 h

Petreto-Bicchisano .- Festa di a natura 2013

La journée se fait en collaboration avec la FRESC et l’école de Petreto-Bicchisano qui sera accueillie en forêt au coeur du village. Des ateliers et jeux attendent les petits forestiers en herbe qui pourront se sensibiliser à l’importance de la biodiversité en forêt, au contact de la nature.

  • Lieu : Rendez-vous au groupe scolaire de Petreto-Bicchisano
  • Type : balade et randonnée| atelier| jeu
  • Public(s) spécifique(s) : jeune| scolaire
  • Vendredi 24 mai; début 9 h : Ateliers, animations et jeux en forêt; midi : pique-nique; 14 h : Ateliers, animation et jeux en forêt; fin de la manifestation 16 h

Sainte-Lucie de Porto-Vecchio.- Festa di a natura

L’office de tourisme de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio et la Communauté de communes de l’Alta Rocca organisent comme chaque année en partenariat avec des associations et des institutionnels la « festa di a natura ». Son but est de sensibiliser les scolaires de notre micro-région à la richesse de notre …

  • Type : atelier| autre
  • Public(s) spécifique(s) : scolaire
  • Le vendredi 24 mai

Taglia Isolaccio.- Fête de la nature au parc Galea

« Un moment magique à partager en famille Des animations ludiques, éducatives et conviviales pour les petits et les grands ! »

  • Type : balade et randonnée | visite guidée | atelier| exposition
  • Public(s) spécifique(s) : jeune| famille| adulte| tous
  • dimanche 26 mai, de 14 h à 18 h

 L’esprit de la fête de la nature

La seconde est prévue également à Ajaccio, mais sur le site de La Parata, le dimanche 26 mai, de 10 h à 17 h: « Les petites bêtes du Grand Site de la Parata. Tout au long de la journée et à travers différents ateliers, le Grand site de la Parata vous propose de découvrir ses petites bêtes : l’abeille Corse, les petites bêtes du bord de mer et les insectes n’auront plus de secrets pour vous ! «  indique le dossier de presse.

« La Fête de la Nature a été créée en 2007 à l’initiative du Comité français de l’Union internationale de conservation de la nature et du magazine Terre Sauvage, rappelle le dossier de presse de la manifestation. Chaque année, au mois de mai, cette fête nationale et grand public propose de célébrer la nature en s’émerveillant à son contact et en prenant le temps d’en découvrir ou redécouvrir les richesses. Des milliers de manifestations gratuites sont organisées sur tout le territoire français, en métropole et en outre-mer, dans les villes comme à la campagne. Plus d’un millier d’acteurs se mobilisent dans l’organisation de cet événement. La Fête de la Nature bénéficie, depuis sa création, du soutien du ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. La charte Fête de la Nature a été signée le 26 mars 2007 par la ministre en poste, Nelly Olin, et par l’ensemble des fondateurs. Plus de 40 partenaires impliqués dans la préservation de la nature soutiennent l’édition 2013, parmi lesquels de grandes associations, des entreprises comme EDF, la Mutuelle Générale Environnement & Territoires, RTE, des institutions, des acteurs territoriaux comme Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France. »

Site internet: www.fetedelanature.com

55 views

Pic de pollution en Corse: retour à la normale

Le logo de Qualitair Corse.

Le logo de Qualitair Corse.

La procédure d’information lancée lundi par Qualitair Corse est terminée depuis ce jeudi soir: le concentration de particules fines est revenue à la normale.

« Le lundi 29 avril 2013, une procédure d’information et de recommandation du public a été lancée, rappelle Qualitair Corse dans un communiqué. Les concentrations en polluant étant revenues en dessous des seuils réglementaires et les conditions météorologiques étant plus favorables à la bonne dispersion atmosphérique, il est mis fin à cette procédure d’information et de recommandation du public. » L’association précise toutefois que les concentrations de particules dans l’air restent soutenues et les indices de la qualité de l’air médiocres.

Ce matin, Qualitair Corse avait prolongé la procédure d’information jusqu’à ce soir. L’association indiquait alors: « Les concentrations en particules fines sont stables en Corse-du-Sud autour du seuil d’information du public. La qualité de l’air reste médiocre (indice 6) sur Ajaccio. En Haute-Corse et en particulier sur la ville de Bastia, les niveaux sont également stables et la qualité de l’air reste médiocre (indice 6). Les prévisions restent pessimistes quant une amélioration des concentrations de particules dans l’air pour la journée. Par précaution, la procédure reste en vigueur jusqu’à ce soir 18 h. »

9 views

Le port de plaisance de Solenzara décroche le Pavillon bleu

by Pierre-Yves 0 Comments
Le Pavilon Bleu flottera désromais sur le port de Solenzara, en Corse-du-Sud.

Le Pavilon Bleu flottera désromais sur le port de Solenzara, en Corse-du-Sud.

Le palmarès vient de tomber, ce mardi 30 avril: le port de plaisance de Solenzara figure parmi les ports français qui obtiennent le label « Pavillon bleu » 2013. Il fait partie des sept nouveaux ports labellisés cette année, avec les ports de Marseillan-Plage et de Marseillan-Ville (34), le port de France (54), le port de plaisance de Pont-à-Mousson (54), le port de Décize (58) et le port de Marina Taïna (Polynésie française).

Selon le site de la mairie, il a déjà bénéficié de ce label de 1997 à 2007.

« Le port de plaisance de Solenzara est situé à l’embouchure de la rivière La Solenzara avec feux d’entrée, rouge et vert, d’accès au port, précise le site du Pavillon bleu. Il est de 450 places dont 150 pour les visiteurs. Sont assurés : eau et électricité mise à l’eau, carburant (avec essence sans plomb), grutages, ateliers de réparations, sauvetages en mer, clubs de plongées. La capitainerie est ouverte tous les jours, de 7 à 21 heures en été, avec installations sanitaires et informations sur les conditions météo. Le village, situé à 200 mètres, offre une multitude de services : laverie automatique, office de tourisme, restaurants, locations de voitures, épicerie, distributeurs de billets, poste, médecins, pharmacie. »

La labellisation « Pavillon bleu » implique tout d’abord de s’être porté candidat. il faut ensuite remplir un certain nombre de critères dits « essentiels ». Ces critères sont répartis en quatre catégories :

  • les critères liés à l’éducation à l’environnement : pour les communes candidates / pour les ports de plaisance candidats
  • les critères liés à l’environnement général ou la gestion du site: pour les communes candidates / pour les ports de plaisance candidats
  • les critères liés à la gestion des déchets: pour les communes candidates / pour les ports de plaisance candidats
  • les critères liés à la gestion de l’eau et du milieu: pour les communes candidates / pour les ports de plaisance candidats

Au-delà de l’effet d’image, ce label entend s’inscrire dans la durée: « Participer au programme du Pavillon Bleu, au-delà même de l’obtention du label et de son excellence environnementale, c’est s’engager sur le long terme et suivre les recommandations émises chaque année aux candidats, expliquent les organisateurs dans le dossier de presse. Cette grille d’indicateurs de suivi et d’évaluation, indispensable pour identifier les efforts à réaliser, permet aussi de mesurer les progrès obtenus. »

Consulter le dossier de presse:

 

Itinéraires
17 views