Pollution aux particules fines en Corse

by Pierre-Yves 0 Comments

Logo_Qualitair_CorseLa Corse n’échappe pas à la vague de pollution aux particules fines de cette fin d’hiver en France.  Qualitair Corse indique ce lundi que les taux de particules fines ont atteint un niveau d’information et de recommandation.

« Les niveaux de pollution restent toujours élevés sur les deux villes d’Ajaccio et de Bastia, indique l’association de contrôle de la qualité de l’air en Corse. Etant donnée la stabilité météorologique actuelle, les polluants ne se dispersent pas et restent concentrés en proximité des sources d’émission, notamment près des axes routiers et dans les centres-villes. Il est conseillé d’éviter de faire des activités physiques intenses notamment pour les personnes sensibles. Pour les prochaines heures, il ne devrait pas y avoir d’amélioration notable de la situation. »

Le site de Qualitair Corse apporte les indications suivantes en cas d’atteinte du niveau d’information et de recommandation: « En cas de dépassement du seuil de recommandation et d’information, il n’est pas nécessaire de modifier les déplacements habituels ni les activités sportives sauf pour les sujets connus comme étant sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion, pour lesquels il convient de privilégier les activités calmes et éviter les exercices physiques intenses, notamment s’abstenir de concourir aux compétitions sportives. En cas de dépassement ou de risque de dépassement du seuil d’alerte [ce qui n’est pas le cas actuellement], il est préconisé de : pour les enfants de moins de six ans : ne pas modifier les déplacements indispensables mais éviter les promenades et les activités à l’extérieur ; pour les enfants de six à quinze ans : ne pas modifier les déplacements habituels mais éviter les activités à l’extérieur, privilégier à l’intérieur des locaux les exercices physiques d’intensité moyenne ou faible et reporter toute compétition sportive qu’elle soit prévue à l’extérieur ou à l’intérieur des locaux ; pour les adolescents et les adultes : ne pas modifier les déplacements prévus mais éviter les activités sportives violentes et les exercices d’endurance à l’extérieur ; déplacer, dans la mesure du possible, les compétitions sportives prévues à l’extérieur ; pour les personnes connues comme étant sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion, adapter ou suspendre l’activité physique en fonction de la gêne ressentie »

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>