Pic de pollution à Ajaccio : les automobilistes doivent rouler moins vite

by Pierre-Yves 0 Comments
Des restrictions sont prises pour favoriser un retour à la normale en matière de pollution aux particules fines en Corse.

Des restrictions sont prises pour favoriser un retour à la normale en matière de pollution aux particules fines en Corse.

La pollution aux particules fines n’a jamais été aussi élevée en Corse. La préfecture prend des mesures de restriction pour les particuliers, l’agriculture, l’industrie et les transports, en prévision de la reprise d’activité de lundi. Prolongées lundi, elles ont été suspendues ce mardi 2 décembre en fin de matinée.

Le préfet a annoncé dans la journée des mesures destinées à limiter l’émission de pollution liées à l’activité humaine :
la vitesse maximale autorisée est respectivement de 70 km/h et de 90 km/h sur les voiries où elle est habituellement limitée à 90 km/h et 110 km/h

  • le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit
  • tous les travaux d’entretien extérieur, jardinage notamment, sont interdits dès lors que ces travaux mettent en œuvre des moteurs thermiques la consommation électrique doit être réduite au strict nécessaire
  • le chauffage d’appoint au moyen de cheminées ou de groupes électrogènes est interdit.

Transports gratuits à Ajaccio

Parallèlement, pour encourager l’utilisation des moyens de transport collectif, la Communauté d’agglomération du pays ajaccien (CAPA) vient de prendre la décision d’instaurer la gratuité des transports assurés par la compagnie TCA jusqu’à la fin de cet épisode.

La préfecture prend également des mesures restrictives dans le domaine agricole. Sont interdits provisoirement :
le brûlage à l’air libre des déchets agricoles,
la pratique de l’écobuage,
les travaux de fertilisation, d’épandage et de labours,

Des mesures sont également prises dans l’industrie :
le fonctionnement de la centrale de production électrique du Vazzio doit être réduit au strict minimum nécessaire à la satisfaction des besoins électriques,
les chantiers générateurs de poussière doivent être suspendus.

Dans les transports routiers, les transports de transit ou de livraison non requis pour des raisons de sécurité ou de santé sont interdits sur le territoire des communes de la Communauté d’agglomération du pays Ajaccien aériens, dans le respect des règles de sécurité, il doit être procédé à une réduction des files d’attente des avions au décollage et du roulage au sol après l’atterrissage  maritimes, dans le respect des règles de sécurité, les dispositions de l’article 213-6.14 bis de l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires (basculement du fioul au gazole) sont renforcées par des mesures de réductions des émissions.

La préfecture indique que « le taux de particules fines dans l’air se situe habituellement dans des seuils de l’ordre de 20 à 30 µg/m3, les taux enregistrés ce jour en début d’après-midi sont de 600 µg/m3, soit une valeur jamais encore constatée sur la région ajaccienne à ce jour. Ce phénomène, principalement d’origine naturelle, ne doit pas être accentué par les activités humaines, notamment au vu de la reprise de l’activité à partir de lundi. De plus, les prévisions météorologiques sur les prochaines 24 heures, même si elles prévoient quelques pluies modérées en soirée du dimanche, ne permettent pas d’envisager une amélioration susceptible d’atténuer significativement les concentrations en particules fines en deçà du seuil d’alerte du public. »

Les recommandations de comportement diffusées dimanche matin par la préfecture demeurent d’actualité.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>