Header Image - Jaime-la-corse.info

Barbara Hendricks à « Jazz in Aiacciu »

by Pierre-Yves 0 Comments
Barbara Hendricks sera le 24 juin au lazaret Ollandini, à Ajaccio, pour le festival de jazz. (DR)

Barbara Hendricks sera le 24 juin au lazaret Ollandini. (DR)

Le 14e festival Jazz in Aiacciu démarrera le 23 juin, avec une belle affiche.

Le programme de Jazz in Aiacciu, qui se déroulera la semaine prochaine dans le cadre du lazaret Ollandini – musée Marc Petit, s’annonce prometteur. Voici les têtes d’affiche jour par jour:

  • Mardi 23 juin : Luz Casal
  • Mercredi 24 juin : Barbara Hendricks et son blues band  » Blues Everywhere I Go « 
  • Jeudi 25 juin : Kyle Eastwood
  • Vendredi 26 juin : Kenny Garrett

 

Consultez le programme:

 

Voici une vidéo lors d’une précédente édition:

 

12 views

Risques d’orages violents en Corse-du-Sud

by Pierre-Yves 0 Comments
Météo France place la Corse en vigilance jaune en début d'après-midi. (doc Météo France)

Météo France place la Corse en vigilance jaune en début d’après-midi. (doc Météo France)

La préfecture d’Ajaccio a lancé une alerte aux orages et appelle à la prudence.

Une activité orageuse marquée est annoncée aujourd’hui dès la mi-journée dans le département. Après avoir touché la partie est de l’île en fin de matinée, les orages se développeront notamment sur la partie ouest de l’île, la région ajaccienne devant être plus particulièrement touchée en fin d’après-midi.
Les cumuls sous foyer orageux peuvent aller de 10 mm en 1 heure à 30, voire 50 mm en trois heures. Ces orages seront accompagnés de rafales de vent de 50 à 60km/h et d’une forte intensité électrique. Des averses de grêle peuvent également se produire. Le risque orageux persistera durant la nuit jusqu’à demain dans la matinée. Compte tenu de ces conditions météorologiques défavorables, la plus grande prudence et une particulière vigilance sont recommandées au cours des déplacements, en montagne ainsi que dans les zones habituellement inondables.
A l’approche d’un orage, prenez les précautions d’usage pour mettre à l’abri les objets sensibles au vent.

  • Ne vous abritez pas sous les arbres
  • Evitez les promenades en forêts et les sorties en montagne
  • Evitez d’utiliser le téléphone et les appareils électriques
  • Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins
36 views

A la découverte des jardins corses

La carte des sites participants à l'opération "Rendez-cous aux jardins" en Corse. (DR - Direction régionale des Affaires culturelles)

La carte des sites participants à l’opération « Rendez-cous aux jardins » en Corse. (DR – Direction régionale des Affaires culturelles)

L’opération « Rendez-vous aux jardins » est organisée à travers toute la France. Quatre lieux à travers la Corse s’associent à ce week-end de découverte.

Le jardin fruitier d’Avapessa (Haute-Corse), l’ortu di fontana bona de Lama (Haute-Corse), le jardin des Milelli, à Ajaccio, U giardinu di l’issuli, à Sainte-Marie de Porto-Vecchio : tous quatre participent ce week-end aux journées portes ouvertes organisées par le ministère de la Culture. Une occasion de découvrir des sites remarquables.
Cet événement est mené en collaboration avec le Centre des monuments nationaux, le Comité des parcs et jardins de France, la Demeure Historique, les Vieilles Maisons Françaises et le réseau des Villes et pays d’art et d’histoire.
Des animations scolaires, des visites, des conférences sont organisées.
L’ensemble du programme est à consulter dans le document ci-dessous.

 

34 views

Démantèlement d’un trafic de chardonnerets à Ajaccio

La préfecture de Corse annonce l’interpellation de plusieurs personnes soupçonnées de trafic de passereaux. Elle encourent jusqu’à un an de prison et 15 000 € d’amende.

« Le chardonneret élégant est un passereau qui, du fait de son utilité dans la nature, est protégé : sa détention, sa capture et sa vente sont interdits, rappelle la préfecture de la Corse.
Cependant, son plumage et son chant très mélodieux en font la cible d’un trafic persistant, en particulier vers les pays du sud et la Belgique.
Le comportement de plusieurs individus a récemment alerté des habitants d’un lotissement proche d’Ajaccio. Un ornithologue de la Direction Régionale de l’Environnement (DREAL) s’est alors rendu sur place pour constater qu’au moins un nid de chardonneret avait été forcé.
L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), saisi de cette situation, a pu, au terme de son enquête interpeller plusieurs personnes en possession de chardonnerets vivants emprisonnés dans des cages, ainsi que de matériel servant à la capture des oiseaux.
L’un des oiseaux au moins a été retrouvé mort.
Sur instruction de l’autorité judiciaire, les agents de l’ONCFS, en collaboration avec la Direction départementale de la sécurité publique, ont saisi les cages, la voiture et le matériel de capture. Les individus ont été mis en garde à vue et leurs domiciles perquisitionnés. Remis en liberté, ils comparaîtront au TGI d’Ajaccio dans les prochaines semaines. La Ligue Nationale de Protection des Oiseaux va par ailleurs se porter partie civile.
Les contrevenants risquent un an de prison et jusqu’à 15 000 € d’amende.
Les oiseaux survivants ont pu être réintroduits dans leur milieu naturel. »
La préfecture indique également que tout comportement suspect à l’égard d’une espèce protégée peut être signalé auprès de :
–    l’ONCFS : 04 95 38 13 36 et 06 08 86 26 42
–    la DREAL, service biodiversité Eau et paysage : 04 95 51 79 80 ou 04 95 51 79 70

22 views

Le Centre Méditerranéen de la Photographie fête ses 25 ans

Vallée d’Ult, province de l’Arkhangai, Mongolie Batjargal, un orpailleur clandestin. A l’aide de simples bassines et de pioches, les «ninjas » recherchent, aux abords des mines officielles, parfois au péril de leur vie, les quelques grammes d’or qui feront vivre leur famille.  extrait de « The mongolian project »,  2014.  © Olivier Laban-Mattei Collection Centre Méditerranéen de la Photographie.

Vallée d’Ult, province de l’Arkhangai, Mongolie Batjargal, un orpailleur clandestin. A l’aide de simples bassines et de pioches, les «ninjas » recherchent, aux abords des mines officielles, parfois au péril de leur vie, les quelques grammes d’or qui feront vivre leur famille.
extrait de « The mongolian project », 2014.
© Olivier Laban-Mattei Collection Centre Méditerranéen de la Photographie.

Une première rétrospective, du 18 juin au 10 juillet, va marquer le 25e anniversaire de la collection du Centre Méditerranéen de la Photographie, au centre Una Volta à Bastia.

Le photo-journalisme sera au cœur de l’exposition – rétrospective organisée à partir du 18 juin au centre Una Volta de Bastia.

 » Les œuvres qui constituent cette exposition anniversaire, première d’une série de deux pour les vingt-cinq ans de la collection du Centre Méditerranéen de la Photographie, traite de la photographie de reportage et du photojournalisme, explique Marcel Fortini, directeur du centre européen de la photographie dans son éditorial. Nous avons tous en mémoire des images qui ont marqué l’histoire comme celle du combattant espagnol photographié par Robert Capa pendant la guerre d’Espagne ou encore celles du débarquement de Normandie le 06 juin 1944 à Omaha Beach, véritables icônes ; plus proche de nous les reportages d’Olivier Laban-Mattei sur le tremblement de terre de 2010 en Haïti, les photographies de guerre de Laurent Van Der Stockt et de Patrick Chauvel au Proche-Orient… L’instant entre le moment où l’événement a lieu et sa transmission au public est quasiment immédiat. Le photojournalisme se retrouve sur le marché de l’art, dans les galeries et les musées coincés entre éthique et esthétique, entre devoir de mémoire et travail de mémoire. Tandis qu’une course effrénée à l’information entretient l’appétit du public à voir toujours plus d’images sans discernement, cette exposition propose de s’arrêter sur des faits de société et les événements qui ont pu marquer l’actualité de ces dernières années. »

Pratique

Au centre culturel Una Volta, Arcades du Théâtre, rue César Campinchi , 20200 Bastia
Tél. : +33(4) 95 32 12 81
Du 19 juin au 10 juillet 2015.
Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 20 h et mercredi de 10 h à 20 h.
Fermeture à 18h à partir du 22 juin 2015.
Entrée libre.

Consulter le dossier de presse de l’exposition et découvrir les photographes participants.

34 views