Le Centre Méditerranéen de la Photographie fête ses 25 ans

Vallée d’Ult, province de l’Arkhangai, Mongolie Batjargal, un orpailleur clandestin. A l’aide de simples bassines et de pioches, les «ninjas » recherchent, aux abords des mines officielles, parfois au péril de leur vie, les quelques grammes d’or qui feront vivre leur famille.  extrait de « The mongolian project »,  2014.  © Olivier Laban-Mattei Collection Centre Méditerranéen de la Photographie.

Vallée d’Ult, province de l’Arkhangai, Mongolie Batjargal, un orpailleur clandestin. A l’aide de simples bassines et de pioches, les «ninjas » recherchent, aux abords des mines officielles, parfois au péril de leur vie, les quelques grammes d’or qui feront vivre leur famille.
extrait de « The mongolian project », 2014.
© Olivier Laban-Mattei Collection Centre Méditerranéen de la Photographie.

Une première rétrospective, du 18 juin au 10 juillet, va marquer le 25e anniversaire de la collection du Centre Méditerranéen de la Photographie, au centre Una Volta à Bastia.

Le photo-journalisme sera au cœur de l’exposition – rétrospective organisée à partir du 18 juin au centre Una Volta de Bastia.

 » Les œuvres qui constituent cette exposition anniversaire, première d’une série de deux pour les vingt-cinq ans de la collection du Centre Méditerranéen de la Photographie, traite de la photographie de reportage et du photojournalisme, explique Marcel Fortini, directeur du centre européen de la photographie dans son éditorial. Nous avons tous en mémoire des images qui ont marqué l’histoire comme celle du combattant espagnol photographié par Robert Capa pendant la guerre d’Espagne ou encore celles du débarquement de Normandie le 06 juin 1944 à Omaha Beach, véritables icônes ; plus proche de nous les reportages d’Olivier Laban-Mattei sur le tremblement de terre de 2010 en Haïti, les photographies de guerre de Laurent Van Der Stockt et de Patrick Chauvel au Proche-Orient… L’instant entre le moment où l’événement a lieu et sa transmission au public est quasiment immédiat. Le photojournalisme se retrouve sur le marché de l’art, dans les galeries et les musées coincés entre éthique et esthétique, entre devoir de mémoire et travail de mémoire. Tandis qu’une course effrénée à l’information entretient l’appétit du public à voir toujours plus d’images sans discernement, cette exposition propose de s’arrêter sur des faits de société et les événements qui ont pu marquer l’actualité de ces dernières années. »

Pratique

Au centre culturel Una Volta, Arcades du Théâtre, rue César Campinchi , 20200 Bastia
Tél. : +33(4) 95 32 12 81
Du 19 juin au 10 juillet 2015.
Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 20 h et mercredi de 10 h à 20 h.
Fermeture à 18h à partir du 22 juin 2015.
Entrée libre.

Consulter le dossier de presse de l’exposition et découvrir les photographes participants.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>