C’est l’occasion de découvrir les musées corses

Corse Nuit des Musées 2015

Les musées qui participent à la Nuit des musées, en Corse.

Le Nuit des musées, c’est ce week-end. Les musées corses y prennent part. L’occasion d’une (re)découverte.

De la Maison Bonaparte à Ajaccio en passant par le musée d’histoire de Bastia, huit musées du nord au sud de la Corse participent ce week-end à la Nuit européenne des musées.

Par exemple, le Musée de la Corse, à Corte, propose une « Nuit de l’improvisation ».

« En Corse l’art le plus emblématique de l’improvisation est le chjam’è rispondi, joute poétique improvisée en rimes chantée en langue corse, indique le dossier-programme du ministère de la Culture. Mais en dehors de cet art traditionnel d’autres formes d’improvisation sont apparues. Stand Up et autres battle, apparues aux Etats-Unis, sont arrivés jusqu’à nos rivages. Ces nouvelles formes d’improvisations artistiques ont désormais la part belle sur les scènes de théâtre. C’est dans le droit fil de la joute improvisée que le musée de la Corse propose une soirée sur le thème de l’improvisation. Au programme se produiront dès 21h00 : – la troupe de Jean Louis Graziani, animera les improvisations théâtrales à partir de thèmes tirés au sort par le public ; – l’ensemble insulaire de clarinettes U Libecciu qui interprètera des intermèdes musicaux improvisant notes de musique sur textes de théâtre… – Sandrine Luigi, professeur de guitare au conservatoire régional de musique et danse Henri Tomasi qui mettra à l’honneur des pièces de guitare classique du célèbre compositeur corse et théoricien de la guitare Jacques Tessarech. »

La Maison Bonaparte propose quant à elle l’évocation d’un bal sous l’empire.

Pour découvrir l’ensemble des manifestations, consultez le programme du ministère de la Culture:

 

 

 

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>